Bordeaux, mars 2019
Lancement du club numérique franco-congolais
VivaTechnology 2019, AfricaTech
ATDA 2018, Paris, novembre 2019
Castres, université e_santé 2018
Rencontres Affaires Francophones, Paris 2018
Sommet PME Dakar Février 2018
Abidjan ATDA, 28 novembre 2017 Ministres Koné, Ancip, Lemoyne
Ministres
Paris ATDA, 25-27 octobre 2017
Abidjan ATDA, 28 novembre 2017
JADN 2016 - Cérémonie finale
ADD - Bamako 2017, Sommet des chefs d'Etat
ATDA, Paris, 25-27 octobre 2017
JADN2016
Digital African Tour, Ouagadougou 2017
 

Les autorités togolaises ont officiellement lancé la plateforme Yolim, un programme de crédit digital, à taux zéro au profit des agriculteurs togolais.

Au Togo, moins d’1% des crédits bancaires classiques sont dédiés au secteur agricole qui, pourtant, contribue à près de 40% au Produit Intérieur Brut (PIB) du Togo. L’Etat par YOLIM, ambitionne non seulement, d’accroître la production agricole et le revenu du petit exploitant, mais aussi d’augmenter le taux de bancarisation de la population agricole généralement exclue du système bancaire classique.

Cet outil, conçu dans le cadre du plan de riposte agricole lancé par le gouvernement pour soutenir le secteur agricole impacté par la crise de la COVID-19, devrait faciliter l’accès des petits exploitants agricoles aux facteurs de production à travers l’achat d’intrants ou la location de tracteurs, améliorant ainsi la productivité.

Les agriculteurs enregistrés par l’un des agrégateurs partenaires, disposent de bons d’achats électroniques Yolim d’un montant global de 96 000 FCFA pour acheter leurs engrais, pesticides ou louer des tracteurs. 210 magasins sont déjà partenaires de l’opération et environ 60 000 agriculteurs ont été enregistrés pour en bénéficier.


« Depuis 2016, le Ministère de l’Économie Numérique accompagne le Ministère de l’Agriculture dans divers projets destinés à aider les agriculteurs en développant et utilisant des outils digitaux qui permettent d’améliorer leur productivité, la qualité de leurs récoltes ainsi que d’accroître leur production et leurs revenus. En permettant l’accès au crédit digital, le programme YOLIM constitue une étape décisive dans l’intégration des petits exploitants agricoles dans les chaînes de valeur agricoles. »

Cindia LAWSON, Ministre des Postes, de l’Économie Numérique et des Innovations Technologiques