Le plan 2018-2020

Le plan est en cours d'élaboration par les services de l'Etat français. Si le Président Macron a donné une forte impulsion aux relations entre la France et l'Afrique dans le domaine du numérique, les ministres concernés ont du mal à suivre, mais la nouvelle version du plan progresse. A suivre.

Le plan 2015-2017

Les pays en développement sont confrontés à des défis immenses : l’extrême pauvreté touche 1/6ème de la population (presque 50% en Afrique Subsaharienne), les inégalités s’accroissent et la croissance démographique est galopante. Plus de 1,3 milliard de jeunes, de 12 à 24 ans, ont un besoin accru d’informations, de ressources et d’expériences pour s’inscrire dans des trajectoires de réussite personnelle et professionnelle. Parallèlement, la planète s’épuise, menacée par des modes de production et de consommation qui détruisent l’environnement et les ressources naturelles.

Face à ces défis, les Etats membres des Nations Unies ont adopté, en septembre 2015, un Agenda universel pour le Développement Durable. Cet Agenda constitue un changement considérable de paradigme : il s’agit de construire une économie soutenable, réconciliant des objectifs économiques, sociaux et environnementaux, pour une croissance partagée et respectueuse de la planète.

Le numérique a toute sa place dans ce nouvel Agenda et sera un élément essentiel de son succès. En réduisant les coûts de transaction et de coordination, en générant du lien entre les personnes, en diminuant les coûts de collecte, d’analyse et de diffusion de l’information et en facilitant l’innovation, le numérique offre des opportunités considérables pour relever ces défis. C’est aussi un levier pour renforcer l’efficacité de tous les secteurs de l’activité humaine : dans l’administration comme dans les entreprises, dans l’agriculture, le commerce, le développement urbain, la santé, l’éducation, la recherche, la formation, les médias, le secteur financier ou l’accès à l’énergie. Facteur d’innovation transverse, le numérique génère partout de nouveaux usages et contribue à transformer les modèles, qu’ils soient économiques, sociétaux ou politiques.

Le rôle de la France

Pour accompagner les dynamiques à l’œuvre dans ce secteur dans les pays en développement et pour aider ces pays à exploiter le potentiel offert par le numérique, l’expertise et l’appui des pays développés, et singulièrement de la France, sont régulièrement sollicités. Elle peut accompagner les pays en développement dans le déploiement des réseaux et de l’économie numérique, de lier ses objectifs de coopération au développement et de diplomatie économique numérique, et de défendre ses valeurs pour un Internet ouvert et sûr.

Cela suppose de mettre en mouvement, en France, dans la Francophonie et dans le reste du monde, les acteurs publics et privés du développement, ainsi que les acteurs du numérique, de façon coordonnée et déterminée, afin que cette impulsion permette aux deux mondes de se rencontrer, de se connecter et de travailler conjointement pour le développement durable.

3 enjeux, 8 objectifs et 80 actions pour aller plus loin et plus vite

Ce Plan d’action valorise l’existant et établit 8 objectifs et 80 actions pour accélérer le processus de transition numérique de la politique de développement, centrées sur les trois enjeux principaux :

  • Accompagner l’accès à un internet abordable, sûr, ouvert et multiculturel ;
  • Renforcer les écosystèmes numériques et leur potentiel de création d’activité ;
  • Intégrer l'effet démultiplicateur du numérique aux projets et politiques de développement.

Télécharger le plan ici